Traitement et gestion des données médicales

L'activité du secteur de la santé génère des données de nature très variées : résultats d'examens, diagnostics, traitements, historique des vaccins, épidémiologie, imagerie...

L'informatisation, le stockage et l'échange de ces données dans de bonnes conditions de sécurité, de confidentialité et de respect de la vie privée sont des enjeux majeurs, d'abord pour améliorer l'efficience et réduire les coûts du système, mais surtout pour fournir un meilleur service au patient et minimiser les incidents thérapeutiques de toute nature. Les récents avatars du Dossier Médical Partagé (DMP) illustrent bien la complexité de la mise en œuvre de tels systèmes, mais, au regard des bénéfices qu'on peut en escompter, leur développement sous une forme ou une autre apparaît inéluctable.

Le rôle de la recherche en systèmes d'informations est, dans ce domaine,
de lever les verrous technologiques qui en freinent le développement.

Toutefois, ce type de recherche ne doit pas être abordé de manière techno-centrique mais doit être piloté par les besoins des acteurs de la santé et prendre en compte les recherches issues des sciences humaines et sociales, ainsi que les réflexions sur les pratiques et les usages.

Au niveau technologique, l'équipe ISIS aborde cette problématique de recherche en s'appuyant sur les développements récents du web sémantique médical : le Web sémantique désigne un ensemble de technologies visant à rendre le contenu des ressources du World Wide Web accessible et utilisable par les programmes et agents logiciels, grâce à un système de métadonnées formelles, utilisant notamment la famille de langages développés par le World Wide Web Consortium (W3C), organisme en charge de la normalisation des technologies Internet . Il est significatif que le premier groupe de travail mis en place par le W3C dans ce domaine soit précisément consacré à la santé (W3C Semantic Web Health Care and Life Sciences Interest Group), avec pour objectif de lever les obstacles empêchant le partage des données connexes et ralentissant la recherche clinique, et de mettre en œuvre les technologies du web sémantique pour faciliter la communication entre chimistes, biologistes, cliniciens et autres chercheurs.

L'équipe ISIS s'intéresse à la définition d'ontologies des données médicales, et s'inscrit dans cette problématique internationale de standardisation.

Cette étape de standardisation ouvre la voie à la définition de web services médicaux, composants logiciels interopérables qui permettront aux acteurs de la santé de développer des systèmes d'information qui échangent ces données avec toutes les garanties de sécurité et de confidentialité indispensables. On parle ici de middleware (intergiciel) médical, adapté aux besoins des différents acteurs (médecins, pharmaciens, hôpitaux, services sociaux, etc.).

© 2010-2017 Institut National Universitaire Champollion

INSA Partenaire